Orthopédie Dento-Faciale Lille

Le docteur Philippe Harb est un orthodontiste Lille reconnus en France entière dans le domaine de l’orthopédie dento-faciale. Pour tous les traitements relatifs à l’orthopédie dento-faciale Lille, vous êtes assuré de recevoir un traitement par un expert reconnus pour ses recherches et son professionnalisme en France.

Il a créé une nouvelle méthode de traitement ainsi qu’une formation complète pour tous les dentistes et orthodontistes en France, vous pouvez retrouver toutes les informations à ce sujet sur son site Cranio Facial Universe.

Définition de l’orthopédie Dento-Faciale

Spécialité dentaire à part entière, elle concerne les malpositions dentaires et les décalages des mâchoires. Cette définition générale permet d’imaginer un vaste domaine d’intervention, de la correction de légères malocclusions jusqu’à celle des sévères dysmorphoses en passant par celle d’éventuelles dysfonctions. Son appellation officielle est l’Orthopédie dento-faciale (ODF).

Contrairement aux idées reçues, cette discipline concerne l’enfant, l’adolescent mais aussi l’adulte :

– Chez l’enfant, le traitement d’Orthopédie dento-faciale a pour but de favoriser une croissance harmonieuse de la face et des mâchoires en aidant au bon développement des fonctions orales et nasales, en interceptant les anomalies apparues précocement et en diminuant les risques de traumatismes dentaires ;

– Chez l’adolescent, l’Orthopédie dento-faciale traite les anomalies établies en portant une attention particulière à l’esthétique du visage et à l’occlusion de la denture définitive ;

– Chez l’adulte, l’Orthodontie parfois en association avec la chirurgie s’efforce de disposer les dents de manière à assurer une fonction masticatrice maximale, d’améliorer l’apparence du visage et de la denture, de favoriser une bonne santé parodontale et articulaire enfin parfois de permettre de réaliser des prothèses dans de meilleures conditions.

Causes nécessitant une orthopédie dento-faciale

– une bouche à priori trop petite pour ranger toutes les dents ;
– une langue trop grosse et qui pousse les dents ;
– une succion ou un tic de déglutition qui les contrarient ;
– un décalage apparent entre les deux mâchoires comme par exemple la prognatie ;
– une malformation cranio-faciale plus ou moins importante.

On comprend ainsi mieux que cette discipline concerne les enfants comme les adultes.

Retrouvez l’intégralité de ces informations en lisant cet article